Édito d’Automne de Mr Michel DELÉPINE,
Maire de Mers-les-Bains…

Bonjour à toutes et à tous,
Mersoises, Mersois, Chers amis,

Mersoises, Mersois, Chers amis,

Nous avons vécu un fort bel été, une saison estivale qui, de tous les avis, a été une totale réussite de par une météo plus que favorable comme partout ailleurs, qui est venue en appui d’animations et d’événements d’une grande diversité.

Parlant justement de la période estivale, il est bon de prendre conscience que Mers ne vit plus uniquement au rythme des « grandes » vacances mais est de plus en plus fréquentée tout au long de l’année.

J’y vois là l’affermissement d’une orientation en route depuis nombre d’années maintenant. Tous nos chantiers, tous nos projets continuent d’être animés de ce souci constant : fortifier jour après jour une ville qui réponde à l’attente de ses habitants tout en anticipant les défis de demain, qui accueille et qui participe au rayonnement de notre territoire grâce notamment à la particularité de son Patrimoine bâti et naturel, préservé.

Pour cette rentrée, « mersoisement parlant », les choses sont plutôt satisfaisantes. Cependant, des nuages viennent obscurcir l’horizon ; je veux parler des familles mersoises ou non qui vivent dans l’angoisse du lendemain, privées soudainement de leur emploi, blessées de la façon dont le couperet tombe… Nous exprimons notre totale solidarité à tous les salariés qui vivent ces moments d’incertitude et de doute.

Que les décideurs quels qu’ils soient, où qu’ils se trouvent, ne perdent jamais de vue qu’au-delà des contraintes économiques, et ce qui est plus grave encore, audelà des soucis purement spéculatifs qui avilissent l’Homme, ce sont des hommes et des femmes, des familles qui sont violemment percutés.
Pour nous décideurs locaux, comme pour vous, tout autant dans la gestion de votre propre budget, cette rentrée est aussi synonyme de grosses incertitudes dûes à l’explosion annoncée du coût de l’énergie. Nous préparer dès maintenant afin de mieux affronter les mutations indispensables tout en gérant le plus judicieusement possible “l’aujourd’hui”…

Des changements de comportement auxquels nous ne pourrons pas échapper, tout en ne neutralisant pas l’élan mersois, NOTRE ÉLAN COLLECTIF !

C’est avec la richesse de nos approches respectives, animés du seul intérêt qui vaille, celui de l’INTÉRÊT GÉNÉRAL, que nous franchirons ensemble les obstacles.